Sélectionner une page

Il y a déjà 6 ans, je prêtais serment au Tribunal cantonal, promettant, comme avocate, d’exercer ma fonction avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité et de respecter les obligations professionnelles prévues par la loi.

Aujourd’hui, retour sur les lieux, pour être assermentée comme médiatrice civile agrée par les tribunaux vaudois. 

Quelle satisfaction d’avoir trouvé ma voie et de pouvoir accompagner efficacement mes clients dans la résolution de leurs litiges, que ce soit par la médiation, ou par la voie judiciaire. 

Dans un prochain post, je vous expliquerai les avantages de cette “double casquette”.