Concrètement, comment ça se passe chez une avocate médiatrice ?

C’est très simple, dès lors que toutes les parties prenantes dans un conflit décident d’entrer en médiation.

Je commence par rencontrer chacune d’entre elles en entretien individuel. Cette première étape est importante pour moi, car c’est l’occasion de faire connaissance et, pour les gens, d’exprimer ce qu’ils attendent de cette démarche.

Ensuite, des séances de médiation en commun sont organisées, jusqu’à ce qu’on arrive à un accord. Chacun a alors l’occasion d’exprimer son point de vue et dire ce dont il a besoin pour être satisfait. 

Une fois un accord trouvé, mon travail de médiatrice prend fin. Vient alors celui de l’avocate. 

Car il est temps de rédiger une convention qui tienne compte de ce qui a été décidé en médiation, tout en respectant le droit. 

Finalement, lorsque cela est nécessaire – comme dans un divorce, par exemple – j’accompagne les gens au Tribunal, afin de faire ratifier leur accord. 

Ni les cris, ni les larmes pouvant être versées au cours de ce processus de médiation n’entachent la beauté de voir des gens initialement en conflit passer finalement ensemble la porte d’un Tribunal, avec une convention à la main, établie par eux-mêmes.