Que signifie “justice restaurative” ?

⚖️ La justice n’est-elle justement pas là pour réparer, restaurer quelque chose ?

⚖️ Ou existe-t-elle pour punir ?

⚖️ Ou encore, pour éviter la récidive ?

Ce sont là des questions bien philosophiques et la réponse a évolué au fil de l’Histoire.

Après le temps de la peine de mort, de la torture, de l’enfermement à vie, le droit pénal actuel se penche d’avantage sur les questions suivantes :
Comment éviter que le coupable ne recommence à commettre des délits ?
Comment permettre à la victime de tourner la page sur un événement souvent traumatisant ?

Et une des solutions est là : la justice restaurative.

Ce processus qui, à côté des sanctions “habituelles” (amende, peine privative de liberté, etc.), devrait permettre aux auteurs d’infractions de réparer le lien social rompu par leur acte illicite.

Comment ? En organisant des groupes de parole, sur une base volontaire, entre des auteurs d’infractions et des victimes de faits similaires, mais qui n’ont pas de lien direct.

Un projet pilote a été lancé dernièrement dans le canton de Vaud, un premier bilan sera tiré début 2020. Affaire à suivre !

https://www.rts.ch/…/10721391-le-canton-de-vaud-lance-un-pr…